Une vraie bête de scène!

C’est à l’occasion de l’une des rares soirées ensoleillées que Yann Perreau est venu nous présenter son dernier album Le fantastique désastre. Celui-ci s’articule sous le thème du cirque – qu’il a repris pour présenter ses musiciens : l’homme fort, la femme à barbe, etc. Un grand nombre de personnes se sont déplacées pour aller voir Yann Perreau, les places ont même commencées à se remplir près d’une heure avant le début du spectacle. Le chanteur a vraiment su communiquer son énergie avec les festivaliers, surtout lorsqu’il a invité les gens du fond à s’approcher pour venir danser à l’avant-scène.

Son énergie s’est fait ressentir aussi bien dans ses pièces normalement dynamiques que dans ses chansons un peu plus calmes, comme le bel hommage qu’il a su rendre à sa mère avec la pièce À l’amour et à la mer. Ce n’est pas sans choquer quelques paires d’oreilles qu’il a interprété son succès La vie n’est pas qu’une salope à son public qui avait entre 7 et 77 ans. C’est à travers celui-ci qu’il a commencé et terminé sa performance, offrant câlins, baisers et poignées de main à qui croisait son chemin. Super soirée pleine de bonne humeur – j’espère le revoir sur scène bientôt!

Annie Désilets-Ross

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives