Quand t’es tellement mignon que t’empêches la pluie de tomber!

Il pleuvait quand on est arrivés, il pleuvait quand on est partis, mais entre les deux, mère nature a retenu son envie! J’avais entendu le Émile Bilodeau de la radio – tsé, celui qui en a plein son cass – mais ce soir il s’est fait découvrir à tous ceux qui ne possédaient pas son album Rites de passage et je suis sous le charme!

Le jeune auteur-compositeur-interprète a des chansons pour quand ça va bien, des chansons pour quand ça va mal, mais peu importe l’occasion, il a les mots justes qui résonnent là où il faut. Pour être honnête, je ne passais pas une excellente journée avant d’arriver à la scène des Voix Libres, mais le réalisme de ses paroles m’a fait me sentir beaucoup moins seule. Ceux qui connaissent bien son premier album ont eu droit à quelques chansons surprises. Pour ma part j’ai eu droit à un coup de coude à chacune des chansons préférées de mon ami, qui les connaissaient toutes par cœur.

J’ai sans hésiter acheté son album que j’écoute en boucle depuis que je suis revenue à la maison! Juste wow!

Annie Désilets-Ross

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives