La gazelle récidive!

« Les gazelles sont des antilopes élancées, agiles et très rapides à la course. Certaines gazelles peuvent atteindre une vitesse de100 km/h sur une distance de plusieurs centaines de mètres ou courir à une vitesse de 50 km/h sur des plus longues distances. On trouve la plupart des gazelles dans les savanes africaines »

On en retrouve aussi une au FestiVoix : Cyrille Farré, notre proche collaborateur à la tête de la boîte Cynic Studio de Com .

img_2392
Crédit photo: Nicolas Lopez

Le week-end dernier notre gazelle championne a complété son 2e marathon de Montréal (42,195 km) en 3h57min, améliorant de 20 minutes son chrono de l’an dernier. Pas pire pour un « quadragénaire » (Cyrille, on t’aime tsé;)) qui a commencé à courir il y a 2 ans seulement!

Parce qu’au FestiVoix on encourage les saines habitudes de vie, voici une note au patron suite à la question facile et sans fondement suivante:

Cyrille, le fait de porter le chandail du FestiVoix t’a-t-il aidé à courir plus vite?

…et bien Cyrille m’a répondu qu’il a lu dans un bouquin scientifique sur l’art de la course qui indiquait que porter un gaminet rouge améliorerait de 10% les résultats sportifs…celui qu’on lui a fabriqué (avec amour) est jaune à tendance verte fluo…alors voilà, le message est fait au patron.

Revenons à la course.

img_2438
Crédit photo: Nicolas Lopez

Mais diantre Cyrille:  pourquoi t’époumones-tu autant? Tu cours après quoi?  Comment fais-tu pour ne pas prendre une goutte d’alcool 2 semaines avant ta compétition et surtout…comment se fait-il que tu aies l’air si frais et dispo après avoir couru un marathon? Preuve à l’appui ici !!!!

Notre sage gazelle m’explique qu’il trouve du plaisir à faire ce sport, sinon il ne le ferait pas. Le plaisir pour lui c’est de fouiller dans ses ressources mentales les dernières énergies et le focus afin de terminer la course malgré les douleurs musculaires. Le plaisir est dans le comment gérer l’effort afin de se motiver pour arriver à se dépasser. Le plaisir, c’est parfois très simple à trouver dans sa tête: la bière que tu boiras après la course, le spaghetti boulettes dont tu as rêvé et que tu engloutiras après le marathon. Le plaisir c’est aussi de savoir sa famille et ses amis qui t’attendent au fil d’arrivée. Ce challenge mental avec soi-même l’aide aussi dans son quotidien et dans son travail.

Ode à notre Cyrille:  Cyrille, est notre sage fou du bureau. Notre îlot de ressourcement et de moments où on peut disjoncté allègrement en bonne compagnie sans jamais se faire juger. Cyrille, c’est le coureur de fond du FestiVoix, jamais dépassé par les événements, d’un calme olympien et de renfort constant. Pendant le FestiVoix, il est partout, toujours, discret, zen, mais là. Il pousse la machine de sa zénitude et il donne sans compter. Et ce toujours dans le plaisir.

Cyrille, notre gazelle, notre yoda de la créativité bien canalisé:  on peut venir s’entraîner avec toi? On te promet un chandail rouge pour le demi-marathon d’Ottawa et nous tu nous promets de nous montrer à travailler la gestion de notre énergie cérébrale?

Et si jamais, il n’y a pas d’espoir pour nous, on se rabattra sur notre gazelle olympique championne triathlète Dancy Caouette qui a dancyréalisé récemment un triathlon aux couleurs du FestiVoix!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives