Bilan de l’édition 2015

11717386_10153067473773940_1633239520015808752_o-1Trois-Rivières, 13 juillet 2015 – Un peu plus d’une semaine après la fin du festival, l’organisation du FestiVoix de Trois-Rivières dresse un bilan très positif de ses neuf jours de festivités. La 22e édition du festival aura été marquée par une programmation diversifiée de grande qualité qui a su attirer des festivaliers en grand nombre.

Une programmation qui a séduit tous les publics

La programmation 2015 a été construite pour que tous les publics aient un plaisir partagé à entendre les artistes qu’ils aiment et ceux qu’ils découvrent. Sur l’ensemble de nos scènes, les artistes émergents ont côtoyé des artistes avec une notoriété établie pour le plus grand plaisir du public. Les objectifs de diversité et de qualité ont guidé l’équipe de programmation et les festivaliers ont validé ces choix en se présentant nombreux sur l’ensemble de nos scènes.

De 16 h à 3 h du matin, les festivaliers ont créé leur propre parcours musical au cœur d’une programmation offrant près de 120 spectacles de tous les styles musicaux. De l’énergie contagieuse des Cowboys Fringants, en passant par la poésie de Patrick Watson, à la générosité de Daniel Lavoie sans oublier le rock d’Éric Lapointe, les compositions de Vincent Vallières et de Bobby Bazini ou les sonorités envoûtantes du duo Milk & Bone et l’originalité de Pierre Lapointe, l’humour et le talent de Patrice Michaud, le charme d’Adam Cohen et bien entendu le talent des artistes de la Mauricie et d’ailleurs, le public a pu plonger sans hésiter dans les propositions artistiques du FestiVoix. Les artistes en complicité avec leur public ont su créer des ambiances magiques sur plusieurs des scènes du festival.

Des objectifs de fréquentation dépassés

La 22e édition du FestiVoix s’inscrira comme une des plus belles éditions de l’histoire de l’événement avec près de 25 000 détenteurs d’entrée (billets et accréditations). 14 175 passeports (nouveau record pour l’organisation comparativement au 13 295 de l’édition 2010) et 9 952 entrées journalières ont été comptabilisés. Ainsi, les chiffres quotidiens d’achalandage sur l’ensemble de nos sites ont largement dépassé les attentes. Toutes les scènes du FestiVoix ont connu des soirées mémorables. La programmation, de même que la notoriété grandissante du FestiVoix ont également fait en sorte d’accueillir plus de festivaliers de l’extérieur de la région, comme en témoigne le taux d’augmentation de 300% de ventes de passeports hors Mauricie par rapport à 2014. Au niveau national, la couverture médiatique de l’événement dépasse largement celle des années précédentes ce qui a certainement permis d’atteindre une nouvelle clientèle. L’organisation se réjouit du dépassement de ses objectifs de vente de billets de plus de 37%, attribuable en grande partie à la confiance et à la fidélité de son public. Bien entendu, ces chiffres ne prennent pas en compte la fréquentation des scènes gratuites installées dans tout le centre-ville de Trois-Rivières.

Une année de nouveauté

Un des objectifs du FestiVoix cette année était de bonifier l’animation du centre-ville en réaménageant ou en créant des nouvelles scènes. En installant une scène plus imposante des Voix Publiques résidence Place Belvédère de 17 h 30 à 20 h 15 sur la rue des Forges, le FestiVoix a réussi son pari. Les fanfares mobiles et les artistes qui s’y sont produits ont su sortir les festivaliers de leur zone de confort et donner de la vie au cœur du centre-ville. La scène Rythme FM des Voix Libres a attiré des foules plus nombreuses avec sa programmation plus éclatée. Grâce à la programmation nocturne des scènes MARMEN (les Voix Pop et les Voix Folk en nouveauté) dans les établissements de bars partenaires, les festivaliers ont participé activement à l’ambiance de nuit qu’offre le FestiVoix. La scène METRO des Tout-Petits a démontré que l’initiation à la musique en famille peut être rafraîchissante avec entre autres Les Cuillères à Carreaux et Boogat qui ont su faire danser petits et grands.

Au rayon des nouveautés, la scène numérique créée en collaboration avec La Fabrique Culturelle (sessions inusitées du FestiVoix) et la soirée électro au Temple ont été source d’inspiration pour l’organisation et de bonnes pistes d’avenir en plus de charmer les festivaliers qui ont découvert ces prestations en direct ou sur le web.

L’innovation dans l’amélioration des infrastructures, la signalisation, l’esthétique générale des sites et la qualité de l’accueil ont été une préocupation constante de l’organisation. Les lettres géantes FestiVoix ont par exemple marqué les esprits tout comme l’espace cocktail et la qualité des produits du terroir offerts au Bistro SAQ qui a confirmé sa réputation de plus belle terrasse en ville.

 Un sentiment d’appartenance au FestiVoix

Présente activement avant et durant le festival, l’organisation a diffusé quotidiennement son actualité sur ses réseaux sociaux et a échangé régulièrement avec son public. Grâce à la collaboration d’une brigade de sept blogueurs, d’une artiste en arts visuels (Suzie Bergeron) et de seize photographes invités ainsi que d’une équipe vidéo (JD Productions), le FestiVoix a pu partager au jour le jour la richesse musicale et humaine de l’événement à travers des extraits vidéo, des entrevues, des photos, etc. À ce jour, la chaîne YouTube du FestiVoix compte plus de 924 393 vues avec 1 023 vidéos disponibles en ligne.

Plus que jamais en 2015, les festivaliers se sont approprié l’événement. L’organisation avec sa campagne de promotion Enfin l’été, ses pratiques reconnues en matière de développement durable, ses liens avec la communauté et sa volonté d’être à l’écoute de tous ses publics, a renforcé l’identité FestiVoix au niveau régional et national.

Conclusion

Le succès du FestiVoix 2015 repose essentiellement sur ses festivaliers, ses bénévoles et ses différents partenaires qui contribuent tous grandement à la réussite du festival. L’organisation tient donc à remercier tous les intervenants qui ont contribué à faire de cette édition une année magique marquée par le plaisir. Tout au long de l’année, le FestiVoix prolonge l’expérience de l’événement et invite le public à joindre ses plateformes web pour redécouvrir des extraits de spectacles et pour rester à l’affût de l’actualité du festival. Le FestiVoix est d’ores et déjà à l’œuvre pour préparer sa 23ème édition qui aura lieu du 24 juin au 3 juillet 2016.

Pour visionner la vidéo du bilan 2015 : http://bit.ly/1K3Ggln

-30-

Pour toutes entrevues et questions, veuillez contacter :

Magalie Julien

Coordonnatrice aux communications et la programmation

819-372-4635

m.julien@festivoix.com

Archives