Enfin l’été avec Rita Tabbakh

Sa voix chaleureuse et unique a rayonné en Mauricie alors qu’elle a interprété les succès populaires des dernières décennies dans la revue musicale T’estimo en 2011 et 2012. Participante à la deuxième édition de La Voix, elle a également été la vedette principale de la distribution du spectacle musical « Sherazade les mille et une nuits ». Le 30 juin 2015, sur la scène Bell Fibe, Rita Tabbakh interprétera les succès de la grande chanteuse française Barbara dans un spectacle tout en émotion, conçu spécialement pour le FestiVoix. Nous avons eu la chance de s’entretenir avec la charmante chanteuse le temps de lui poser quelques questions à saveur estivale il y a quelques jours.

– Ton meilleur souvenir lors d’un festival ?

Mes meilleurs souvenirs de festivals sont encore à bâtir… J’espère que vous en ferez partie. 🙂

En attendant, je garde un souvenir très marquant d’un spectacle du batteur québécois Guy Nadon… C’était au Festival de Jazz, il devait avoir plus de 70 ans à l’époque. Entouré de ses cannettes et de son drum, j’ai vu un vrai « trippeux », un artiste tellement authentique… La vraie passion, c’était ça, en plein devant moi, dans son état le plus pur et j’y repense souvent quand j’ai besoin de me reconnecter sur les pulsions premières qui m’ont menée à ce métier. 

– Ton souvenir d’été par excellence ?

Les étés chez mes grands-parents au Nouveau-Brunswick, dans le village de Nigadoo… La campagne, les jardins de mon « pépaille », les biscuits de ma « mémaille », les rires de ma soeur, ma cousine Michelle, l’odeur de la mer et de la forêt qui se mélangent… C’était le bonheur.

Pour ce qui est de mes étés d’adulte, je dois avouer que mes deux étés avec la gang de T’estimo à Trois-Rivières et nos escapades à la plage de Bastican sont assez difficiles à battre.

– La chanson qui te rappelle l’été ?

Toutes les chansons de Bob Marley…  Ça m’inspire le soleil, les dimanches tamtam sur le Mont-Royal, l’union des coeurs dans la bonne humeur. Récemment, la chanson Jacuzzi de Radio Radio appelle la saison des chaleurs.

Archives